Méthode Rosen

Qu’est-ce que la Méthode Rosen ?

Développée par Marion Rosen, la méthode qui porte son nom est une approche de toucher corporel doux et respectueux. Autant par sa présence que son toucher bienveillant, le praticien crée une « bulle » de confiance, de non-jugement et de confidentialité, qui procure au client une détente musculaire et une relaxation profonde du corps. Cela lui permet de se dévoiler… et de se rencontrer pleinement, ce qui lui est impossible dans la vie de tous les jours sans craindre de s’exposer.

Toute tension musculaire a sa raison d’être. Elle est notre réaction « instinctive » pour faire face à une situation ressentie comme dangereuse.

« Les tensions musculaires ont pour fonction de nous protéger contre les dangers mais également de masquer les émotions qui pourraient nous rendre plus vulnérables ».

Alan Fogel.

A l’origine des tensions chroniques, qui consomment beaucoup d’énergie et génèrent à la longue des douleurs, se cachent souvent des émotions refoulées ou un choc psychique, provoqués par des événements douloureux auxquels la vie nous a confrontés.

« Lorsque la tension se relâche, les émotions affleurent. Nous savons (…) que ces émotions sont reliées à un vécu passé, à un moment où il était trop difficile de les gérer. Pour survivre, nous les avons refoulées avec, souvent, dans le même temps, le souvenir des événements qui se sont produits. »

MR.

La détente des muscles et l’amplification de la respiration permettent de prendre conscience de la présence de tensions et l’émergence d’émotions longtemps réprimées dans le corps, telles que la colère ou la joie. Le corps peut ainsi s’apaiser tout en se sentant plus vivant.

« Le travail Rosen transforme les gens. Les gens entrent en contact avec leur potentiel. Les gens entrent en contact avec leurs sentiments, surtout avec ceux qu’ils n’ont pas exprimés depuis longtemps, particulièrement l’amour. »

Marion Rosen.

 

Que peut-elle apporter la Méthode Rosen ?

 

Se suffisant à elle-même, elle trouve également sa place en complément d’une psychothérapie ou d’une analyse. En quelques séances ou s’inscrivant dans la durée, pour approfondir son développement personnel, elle permet :

  • une amplification de la respiration ;
  • une libération de tensions et de douleurs ;
  • une diminution du stress, de la fatigue ;
  • une (re)connexion avec son corps ;
  • une (re)découverte de ses ressources intérieures ;
  • un ancrage dans le moment présent ;
  • une prise de conscience de ses besoins propres ;
  • un gain de confiance en soi ;
  • une amplification de la joie de vivre ;
  • une augmentation du bien-être…

… elle est une invitation au voyage intérieur :

« Ce travail mène celui que nous croyons être, à celui que nous sommes réellement ». MR.

Contre-indications : cette méthode permettant la libération de barrières inconscientes, elle ne convient pas :

  • aux enfants, qui sont en phase de construction de leur personnalité ;
  • aux adultes souffrant de troubles psychiatriques lourds ou de troubles comportementaux.

La séance de travail corporel Rosen

Il faut compter entre une heure et une heure et quart pour une séance Rosen.

Un entretien initial permet au praticien de prendre connaissance de l’état du client.

Le client s’allonge ensuite pendant 50 minutes sur une table de massage, en sous-vêtements, sous un drap. D’abord allongé sur le ventre, il se retourne sur le dos au bout de 25 minutes. Le praticien découvre successivement les parties du corps qu’il observe et touche.

Un échange succinct clôture enfin la séance.

Site du centre français de la méthode Rosen

Site du centre de Berkeley de la méthode Rosen

N’hésitez pas à me contacter !